icone rss
[Japan Expo 14] Interview des Dempagumi.inc
Publié le 29 Janvier 2014, 19:01 par neotsubasa | Interview

Nous avons eu la chance de pouvoir interviewer le groupe Dempagumi.inc le samedi 6 juillet en fin d'après-midi, troisième jour de la convention Japan Expo 14ème Impact. En réalité, cette interview était une table ronde avec plusieurs médias présents comme Nihon no Oto ou Podcast Yatta. Avant de découvrir les réponses aux différentes questions posées à cette occasion, nous tenons à signaler que, par soucis de cohérence, nous avons réorganisé les questions.

Nemu, Risa, Mirin, Moga, Eimi

Nemu, Risa, Mirin, Moga, Eimi



Avant d'attaquer la série de questions, chacun des membres s'est présenté à nous en français !
Yumemi NemuBonjour, je suis Yumemi Nemu, tout le monde m’appelle Nemukyun ! Yoroshiku onegai shimasu*.
Aizawa RisaBonjour, je suis Aizawa Risa, tout le monde m’appelle Risachi ! Yoroshiku onegai shimasu.
Furukawa MirinBonjour, je suis Furukawa Mirin, tout le monde m’appelle Mirin-chan ! Yoroshiku onegai shimasu.
Mogami MogaBonjour, je suis Mogami Moga ! Yoroshiku onegai shimasu.
Naruse EimiBonjour je suis Naruse Eimi, tout le monde m’appelle Eitaso ! Yoroshiku onegai shimasu.

Question : Pour les gens qui ne connaissent pas forcément votre univers, pouvez-vous nous l’expliquer ?
Yumemi Nemu : Nous sommes un groupe qui représente l’univers otaku !

Question : Donc, en tant qu’otaku, est-ce que vous avez chacune un manga, un anime ou un jeu vidéo favori ?
Yumemi Nemu : Mon manga favori est « High School Kimengumi » (ndlr : « Le Collège fou, fou, fou » en France) qui est un manga un peu fou !
Aizawa Risa : J’aime vraiment le manga « Shōjo Kakume Utena » et « Sailor Moon » !
Furukawa Mirin : J’aime beaucoup un jeu musical qu'on trouve dans les salles d’arcade et qui s’appelle « Beatmania ».
Mogami Moga : Mon anime préféré est « Ghost in the Shell ». Et côté jeu vidéo, j’adore « Final Fantasy ».
Naruse Eimi : Mon manga préféré est « Shingeki no Kyojin » (ndlr : « L'attaque des Titans » en France). J'en suis d'ailleurs tellement fan que j'en réalise beaucoup d'illustrations !

Question : Vous vous produisez régulièrement dans une salle qui vous est propre, à Akihabara, le Dear Stage, la préparation est-elle différente entre les lives dans votre salle et les autres ?
Aizawa Risa : Nous ne faisons pas de préparations différentes entre nos lives au Dear Stage et les autres. Toutefois, comme nous sommes six d'habitude, le Dear Stage étant assez petit, il nous arrive de nous cogner pendant les lives. Mais les lives sont tout aussi amusants que ce soit au Dear Stage ou ailleurs.

Question : Vous avez donné deux concerts à Japan Expo, quelles sont vos impressions à propos de ces représentations ?
Yumemi Nemu : Nous avons trouvé ces concerts très amusants ! Moi en particulier parce que le 14 juillet c’est mon anniversaire et des fans m’avaient préparée une surprise en agitant pleins de glow sticks verts pendant le concert. J’ai vraiment trouvé cela chaleureux, j’étais vraiment contente. J’adorerais revenir faire un live en France ! Aizawa Risa : Les fans français sont vraiment gentils. Nos fans venant du Japon semblaient un peu inquiets avant d'arriver mais les français les ont bien guidés et ils ont passé de bons moments ensemble. Du coup, ils ont pris une photo tous ensemble et échangé leurs comptes twitter ! Ce pays est formidable. Merci beaucoup.
Naruse Eimi : Nous avons également donné une séance de dédicaces et avons été surprises de voir que nos fans français avaient fait l'effort d'apprendre des mots japonais, parfois complexes, rien que pour communiquer avec nous. C’était vraiment génial !

Question : Vous vous êtes produites cette année dans plusieurs pays en Asie, vous êtes aujourd'hui en France et le mois prochain aux Etats-Unis, est-ce que vous pensez donner de plus en plus de concerts à l’étranger, à l’extérieur du Dear Stage ?
Aizawa Risa : Notre rêve serait de pouvoir faire une tournée mondiale ! On va tout faire pour.

Question : Comment voyez-vous la suite de votre carrière ? Et est-ce que vous pensez que votre passage en France propulsera encore un peu plus votre groupe au Japon ?
Aizawa Risa : Oui on sent déjà que ça va nous donner un gros coup de boost. Aujourd'hui, des fans français nous ont dit qu'ils viendront à notre one man live de septembre au Japon. Du coup on se dit, en ayant en plus de nos fans japonais des fans étrangers présents à cette occasion, que le concert n'en sera que plus chaleureux.

Question : Vous participez à de nombreux projets comme par exemple la mini-série « Dempa Connection » (でんぱコネクション). Pouvez-vous nous en parler ?
Yumemi Nemu : C’est une oeuvre très intéressante qui a été faite dans le cadre d'une chanson reprise nommée « Sabotage ». Pour l'occasion, on portait des moustaches et des perruques, l'objectif étant de jouer des policiers américains. De plus, comme nos voix sont trop aiguës elles ont été remplacées par des voix masculines. C’était vraiment très amusant !

Question : Vous avez travaillé avec Ninagawa Mika, qui a notamment fait quelques clips pour plusieurs artistes, est-ce aussi votre cas ou votre collaboration concerne une tout autre chose ?
Yumemi Nemu : En fait, Ninagawa Mika (ndlr : une photographe japonaise reconnue) a fait un album où elle prenait pleins de filles en photo et elle nous a donc proposé d'y participer en tant qu'Idol. Notre collaboration se résume à cela. Mais nous aimerions beaucoup faire un clip avec elle un jour !

Question : Est-ce que vous pouvez nous parler de votre film « Shiro-majo gakuen » (白魔女学園, Innocent Lilies), le présenter ?
Yumemi Nemu : Notre film a été pour nous l'occasion de jouer véritablement comme au théâtre. On y retrouve de l’action et un coté un peu sexy. Tout cela s'inscrit dans un contexte scolaire. Nous pensons que le public français l’appréciera !

Question : Avez-vous d’autres projets prochainement ?
Naruse Eimi : Ce n’est pas vraiment un grand projet mais si des français viennent à notre concert, on aimerait leur faire visiter Akihabara.
Yumemi Nemu : Cet été, nous participons à pas mal d’événements comme le « Rock in Japan » ou le « Summer Sonic ». Nous avons beaucoup d’informations sur notre site internet, n’hésitez pas à aller voir !

Question : Pour terminer vous pouvez nous dire chacune votre chanson préférée du groupe et pourquoi ?
Yumemi Nemu : Ma chanson préférée est « DenDen Passion » pour laquelle chacune d'entre nous a eu le droit à son propre remix, ce qui permet de voir plusieurs approches différentes d'un même titre !
Aizawa Risa : Dans la chanson « WWD », chacune de nous se présente à tour de rôle. A chaque fois que nous la chantons, c'est un peu comme si on se redécouvrait. Elle renforce les liens avec nos fans. Elle représente beaucoup à mes yeux.
Naruse Eimi : Ma chanson préférée est « DenDen Passion » mais il y en a une autre, sur le même CD, que j'adore. Elle se nomme « Orange Rium » et on peut y entendre des remerciements envers notre public, nos fans, chose qu’on exprime rarement dans nos chansons.
Mogami Moga : Personnellement, depuis que nous sommes six, ma chanson préférée est « Kuchizuke kibonnu ». C'est une chanson où nous ressentons une certaine tranquillité, ce qui change pas mal de nos chansons en général.
Furukawa Mirin : Ma chanson préférée est « Demparade JAPAN », une chanson qui exprime un sentiment purement japonais et où on fait pas mal de poses un peu particulières.

Question : Un dernier message pour vos fans français ?
Aizawa Risa : Ce fut notre première apparition en France ici à Japan Expo. Nous avons eu beaucoup de retour chaleureux des fans, c'était génial. Nous allons vraiment tout faire pour revenir. On compte sur votre soutien. Merci beaucoup !


* Cette formule fréquemment utilisée au Japon peut se traduire de différentes façons selon le contexte. Ici, on pourrait traduire l'expression par « je m'en remets à vous » ou plus simplement « enchanté ».


Commentaires


Page générée en 0.06222 secondes