icone rss
Rencontre avec Emmanuel Pettini (Nolife) à Japan Expo 12e impact
Publicar en 9 de Octubre, 2011, 13:04 por laRedaction | Interview

Japan Expo a été l’occasion pour Idols News Network de rencontrer Emmanuel Pettini, en charge de l'émission Ami Ami Idol: Hello ! France sur Nolife.

Emmanuel Pettini

Emmanuel Pettini

En mai 2008, Nolife diffusait le tout premier clip d’idol à la TV française avec Matsuura Aya et « Momoiro Kataomoi ». Depuis, la chaîne a agrandi son répertoire et a développé une relation privilégiée avec Up-Front Group.

Nolife et les idols

Aujourd’hui, Nolife diffuse un nombre certain de clips d’idols. Au travers de différents groupes et solistes (Hello! Project, AKB48, Asô Natsuko, Jelly Beans, PASSPO☆...), la diffusion est assez éclectique et trouve son public. Ils reçoivent régulièrement des clips de différents labels, notamment lorsqu’un concert en France est planifié : « Lorsque les artistes se déplacent en France, il y a une démarche de leur part. Par exemple, avant Japan Expo, ils envoient plusieurs clips car ils sont en promo. C’était le cas pour les AKB48, qui ont envoyé quelques clips à la chaîne car c’était dans leur plan de communication. Mais, comme elles sont très occupées au Japon en ce moment et qu’elles n’ont pas dû englober dans leur stratégie une vision à l’international, ils ne relancent pas plus que nécessaire. Ça ne veut pas dire que c’est bloqué pour autant, mais ils ne sont pas dans cette vision là pour l’instant. »


Ami Ami Idol : Hello ! France

Lorsqu’en 2008, après avoir démarché Up-Front Group, Nolife reçoit 150 clips de leur part, il a fallu penser à la façon de les diffuser et de les faire rentrer en rotation (un clip en rotation est un clip pour lequel les téléspectateurs peuvent voter chaque semaine pour le J-Top), sans pour autant léser les autres styles et artistes. Emmanuel Pettini a d’abord crée des playlists, diffusées dans des plages spéciales idols (il existe ainsi différentes plages : shibuya-kei, black music…) « Ensuite, on s’est dit qu’il n’y aurait pas beaucoup de travail en plus pour arriver à présenter ça de manière encore plus agréable. C’est comme ça qu’on a assez rapidement poussé un peu plus le concept, qu’on a réfléchi à un habillage, à une formule… On a présenté le projet à Up-Front qui l’a validé très rapidement et on a lancé l’émission en janvier 2009. »

Ainsi est née Ami Ami Idol : Hello ! France, une émission d’une heure diffusée chaque samedi à 21h.

Le but de l’émission est de diffuser des clips, mais également d’établir un lien entre les artistes et les téléspectateurs. Ainsi, ceux-ci peuvent laisser des messages et poser des questions, soit par le biais de Japan Expo où un espace vidéo était disponible de 2008 à 2010, soit par le biais d’une adresse mail. Les groupes y répondent régulièrement ou laissent à leur tour des messages à destination des fans. L'émission n'a cessé de s'enrichir. « On a pu avoir des messages de leurs artistes, on a mis en place une demande de nouveautés... et ça s’est institué au fur et à mesure. Tout s’est passé sans accrocs. Ils ont eu peu d’exigences et, si nous avons pu discuter de détails ou autres, il n’y a eu aucun problème. »

L’émission diffuse également les nouveaux clips peu de temps après leur sortie au Japon, et donne l’opportunité aux téléspectateurs de voter pour le clip de la soirée qu’ils ont préféré afin que celui-ci intègre la rotation de la chaîne.

Les téléspectateurs semblent satisfaits de la formule: « une fois on nous a demandé si l'on avait des retours. Nous avions donc pioché dans le forum quelques posts qu’on avait traduits, montrant que les gens étaient contents. Concernant l’émission en elle-même, on voit qu’il y a un noyau dur qui suit l’émission, au travers du forum mais également de notre présence aux conventions. L’année dernière, lorsque les Morning Musume。 sont venues, des Espagnols et des personnes d’autres nationalités ont laissé des messages, c’était marrant. »


Nolife et Up-Front Group: une relation privilégiée

Nolife a développé une relation privilégiée avec Up Front Works. Ainsi, les clips sont souvent envoyés rapidement après leur sortie et des messages d’artistes exclusifs à la chaîne peuvent être diffusés. Cette relation permet d’avoir une certaine liberté au niveau de la diffusion des clips : Je fais la playlist en amont avant de la transmettre au Japon. Une ou deux fois, ils m’ont demandé si je pouvais changer tel ou tel clip. Cela tient de la suggestion éditoriale : certaines choses ne sont plus d’actualité. Ils me demandent de choisir un autre clip et on le fait, ça permet de rester en bons termes.

Et dans le même temps, Emmanuel peut demander des messages de la part des artistes: Je demande parfois un message de leur part, lorsqu’elles sont en période de promotion par exemple. L’année dernière la demande venait donc plus de moi. Cette année a été assez fournie je trouve.

La saison 2010-2011 aura ainsi été riche en messages, comme lors du sotsugyô de Kamei Eri, Junjun et Linlin et l’arrivée de la 9ème génération au sein des Morning Musume。. Ou encore lors de la venue de HANGRY & ANGRY-f, des Morning Musume。 ou de Nakazawa Yûko en France.

Up-Front a également envoyé le clip de Ai wa katsu à la chaîne mais en demandant à ce qu’il n’entre pas en rotation, car la compétition du J-Top n’était adaptée ni à la chanson ni au contexte, ce que la chaîne a respecté. Ils ont également envoyé d’eux-mêmes un live report de l’event organisé à Yokohama le 9 avril dernier en faveur des sinistrés du séisme du 11 mars.

Juste avant les vacances d’été, Ami Ami Idol : Hello ! France fêtait sa centième émission alors que Nolife entre actuellement dans sa cinquième année de diffusion. L'émission est repartie de plus belle à la rentrée, pour le plus grand plaisir de ses téléspectateurs.


Ami Ami Idol : Hello ! France, tous les samedis à 21h sur Nolife.

Sources : Japan Expo 12 - Nolife



Comentarios


Page générée en 0.04589 secondes