Live Report des Vanilla Beans au Toulouse Game Show
18 de Febrero, 2013, 08:00   linksky   Live report   Comentarios

À l'occasion du Toulouse Game Show, le 1er et 2 décembre 2012, les Vanilla Beans nous ont offert leurs premières prestations en Europe. Leur programme fut particulièrement complet puisqu'il comprenait deux showcases, deux séances de dédicaces et autant de photo avec leurs fans, plus l'évènement Japan In Motion !

Vanilla Beans


Pour couronner cette incursion sur notre territoire, Rena et Risa nous ont offert un Fan Meeting à la suite de la convention, sur Paris, évènement qui fera l'objet d'un prochain article. Pour le moment, intéressons-nous donc à l'ensemble de leurs activités sur le TGS !

Après une interview en début de matinée — qui fait également l'objet d'un article à suivre — nous avons retrouvé les Vanilla Beans sur le grand stand occupé par Japan In Motion et ses partenaires pour une première rencontre avec leurs fans, dans le cadre d'une séance de dédicace. Par chance, ce stand se trouvait dans un coin d'un hall, près de la scène principale, un espace relativement calme où chacun put profiter de la présence des deux artistes autant que possible. Le public fut relativement modeste, une vingtaine de personnes environ. Risa et Rena accordèrent à chacun autant de temps qu'il le souhaitait, l'interprète du groupe étant à leurs côtés pour faciliter la communication. L'échange fut ainsi très chaleureux et tous en repartirent conquis. Il était également possible de prendre une photo avec le groupe pour quelques euros, à l'aide du polaroid Checky, particulièrement mis en avant sur le stand.

L'apparition suivante de notre duo était proposée en fin d'après-midi, sous la forme d'un premier showcase. Elles passaient entre Loverin Tamburin et le second groupe associé à Japan In Motion : urbangarde, en clôture du Toulouse Game Show. Hélas, l'organisation de la scène prit beaucoup de retard et le public était quelque peu clairsemé à l'heure de leur passage, qui était également celle du dîner. Cela n'empêcha pas les Vanilla Beans de nous offrir près de quarante-cinq minutes d'un concert étonnant. Il faut savoir que leur style musical est assez particulier dans la scène idol japonaise. Il ne s'agit pas ici (en exagérant quelque peu notre propos par volonté d'illustration) d'un show ultra dynamique où des fans en folie craquent moult glowsticks dans une frénésie communicative, mais d'une musique plus en douceur, où chacun est naturellement invité à reproduire la chorégraphie très accessible des deux artistes. Le public ne s'y trompa pas et les premiers rangs se prirent rapidement au jeu, offrant une belle unité au hall à l'écoute. Les Vanilla Beans passèrent en revue l'ensemble de leur carrière au travers de ce concert, de leur premier single à un extrait de leur tout récent dernier album. Au final, ce fut un évènement fort réussi et applaudi malgré le retard de l'organisation.
Setlist du showcase du samedi :

  • Sakasaka circus (サカサカサーカス — 3ème single)
  • U ♡ Me (ユー ラヴ ミー — 1er single)
  • Baby portable rock (ベイビィ・ポータブル・ロック — face B du « OneCoin » Single)
  • Nicola (ニコラ — 2ème single)
  • Non-Section (ノンセクション — 7ème single)
  • Choco mint flavor time (チョコミントフレーバータイム — 6ème single)
  • Killer kyuiin (キラーキュイーン — extrait du dernier album)
  • Tokyo wa yoru no chichiji (東京は夜の七時 — extrait du VaniBest)
Galerie de photos du showcase et de la dédicace du samedi :
[gallery link="file" order="ASC" columns="7" include="10169, 10170, 10171, 10172, 10173, 10174, 10175, 10176, 10177, 10178, 10179, 10180, 10181, 10182, 10183, 10184, 10185, 10186, 10187, 10188, 10189, 10190, 10191, 10192, 10193, 10194, 10195, 10196, 10197, 10197, 10198, 10199, 10168"]


Après une bonne nuit de sommeil, le public était invité à retrouver en début de matinée les Vanilla Beans avec l'ensemble des artistes de Japan In Motion dans le cadre d'un show éponyme, présenté par Suzuka, elle-même interprétée par Alex, de Nolife. Là encore, l'équilibrage tardif de la sonorisation d'un autre groupe et un planning modifié à la dernière minute apportèrent environ une heure de retard. Le groupe urbangarde fut finalement le premier à monter sur scène. Après s'être présentés, les membres répondirent à une question de Suzuka sur leur découverte de la France et de Toulouse en particulier. La chanteuse, Yoko, trouvait par exemple les gens particulièrement accueillants. Ils se livrèrent ensuite à un quiz sur « qui est le plus... » dans le groupe. On eut notamment le droit à : qui est le/la plus égoïste, qui le/la plus porté(e) sur le sexe, qui aurait le plus de succès avec les français(es) etc. Après cette première partie, les Vanilla Beans rejoignirent la scène à leur tour. Là aussi, Suzuka leur posa quelques questions, à commencer sur leurs impressions de Toulouse :

Vanilla Beans

Rena : J'ai goûté hier un cassoulet et j'ai trouvé cela excellent. Risa : J'ai pris de mon côté une pièce de saumon et c'était aussi très bon.
Suzuka, enchaînant sur le thème de Japan In Motion : Comment se passent les tournages, c'est sympa ? Vanilla Beans : C'est vraiment très sympa ! Suzuka : C'est vrai ? Vanilla Beans : Oui ! Suzuka : Est-ce qu'il est arrivé que vous ayiez quelque chose de particulièrement difficile à faire sur un de ces tournages ? Vanilla Beans : Oui, celui ayant eu lieu à Yamagata, où nous avons fait une longue ascension d'un escalier, jusqu'à un temple. Nous étions pleines de courbatures ! Suzuka : On ne va pas rester sur une note négative, quel est votre meilleur souvenir de tournage ? Vanilla Beans : Quand nous avons pu déambuler dans la ville aux sources chaudes, en kimono, c'était vraiment agréable. Suzuka : Quelles sont les régions que vous nous conseilleriez de visiter ? Vanilla Beans : Allez voir Akita, c'est vraiment très beau ! Suzuka : Les évènements de l'année dernière ont beaucoup touché le pays... Vanilla Beans : À travers les reportages que l'on fait sur l'artisanat local, cela fait vraiment plaisir de voir ces régions se battre et continuer à aller de l'avant malgré cela.

Nous avons ensuite enchaîné sur le temps des cadeaux. Il y avait pour ce show des sets de sauce okonomiyaki amenés par le président même de la société les commercialisant avec quelques autres objets associés, puis des bagues d'un partenaire de Japan in Motion et enfin, des Checky, les appareils photo polaroids présentés (et disponibles) sur le stand des partenaires de l'émission. Les Vanilla Beans énonçaient au hasard des numéros de ticket afin de procéder au tirage au sort de ces lots.

Vanilla Beans


L'évènement terminé, nous sommes passés au second showcase de urbangarde, aussi fou que la veille. Au cours de ce concert, nous avons pu observer le staff préparer pour le suivant des bracelets lumineux synchronisés. Pour détailler la chose, il s'agit simplement d'un petit bracelet pourvu des quelques LED pouvant prendre de multiples couleurs. Ils sont synchronisés en WiFi avec un petit synthétiseur manipulé par un membre du staff au pied de la scène. Au lieu de produire de la musique, ce dispositif donne en temps réel selon la partition exécutée la couleur que doit afficher chaque bracelet. Ainsi, au lieu de glowsicks disparates, on est censé obtenir un effet visuel commun à tout le public équipé par le staff, variant au même rythme que la musique. Notez que ce type de produit existe justement en version glowstick, avec un impact d'autant plus important. Pour le live des Vanilla Beans, le management prêta ainsi à une vingtaine de fans autant de bracelets. Hélas, le produit ne fonctionna guère une fois le concert débuté, pour des raisons que l'on ignore (interférence, borne WiFi peu puissante, les possibilités sont multiples...)

Le showcase d'urbangarde achevé, nous sommes donc passés à celui des Vanilla Beans, pour la seconde fois sur la scène du Toulouse Game Show. Les quelques glowsticks se sont donc éteints pour faire place à la chorégraphie des deux demoiselles, avec le soutien lumineux des bracelets. Et même si ces derniers n'ont guère fonctionné, cela n'a pas empêché le public d'accompagner avec ferveur le duo. Étant au beau milieu de la journée, la foule était d'ailleurs plus nombreuse que la veille, s'ajoutant à la fête. Rena et Risa nous gratifièrent d'une nouvelle setlist un peu plus courte que la précédente, dont vous trouverez le détail ci-dessous. Là encore, nous avons pu explorer divers aspects de leur carrière, de Nicola, un de leurs premiers singles jusqu'à Killer kyuiin, extrait du dernier album.


Setlist du showcase du dimanche :

  • Killer kyuiin (キラーキュイーン — extrait du dernier album)
  • Nicola (ニコラ — 2ème single)
  • Non-Section (ノンセクション — 7ème single)
  • Choco mint flavor time (チョコミントフレーバータイム — 6ème single)
  • Tokyo wa yoru no chichiji (東京は夜の七時 — extrait du VaniBest)


Enfin, pour conclure ce week-end chargé, les fans pouvaient rencontrer une dernière fois les Vanilla Beans pour une seconde séance de dédicaces et photos. Le public fut là aussi un peu plus nombreux que la veille, profitant une ultime fois de la présence du duo à Toulouse. Cependant, les personnes de la région parisienne purent profiter de Rena et Risa l'espace d'une soirée supplémentaire, dans le cadre du Fan Meeting organisé le lundi 3 décembre dans la capitale. Vous pourrez en trouver une couverture détaillée par nos équipes dans un article à suivre d'ici quelques jours.
Vous trouverez ci-dessous une galerie de photos couvrant les évènements du dimanche au Toulouse Game Show :

[gallery link="file" order="ASC" columns="7" include="10208, 10209, 10210, 10211, 10212, 10213, 10214, 10215, 10216, 10217, 10218, 10219, 10220, 10221, 10222, 10224, 10225, 10226, 10227, 10228, 10229"]

Nous tenons à remercier les Vanilla Beans ainsi que leur staff pour leur gentillesse et leur accessibilité. Nous remercions également les équipes du Toulouse Game Show et de Japan in Motion.

Noticias relacionadas

Comentarios


Page générée en 0.06909 secondes