Le 2e spectacle des STU48, « Bokutachi no koi no yokan »
13 Janvier 2020, 13:23   lionel90   Article   Les commentaires

Jour de première, le premier mois de l'année

Ce début d'année 2020 est synonyme de nouveauté pour les STU48, puisque les idoles qui vogue sur la mer ont démarré le 11 janvier les représentations de leur nouveau spectacle : « Bokutachi no koi no yokan », show qui sera désormais joué régulièrement sur la scène du STU48 go.

La représentation est le souhait de sa productrice, Okada Nana et le capitaine des STU48 a voulu mettre en place une performance qui reflète la fraicheur et le coté mignon du groupe. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un spectacle composé de chansons originales, il n'est pas pour autant convenu, et le public du théâtre a été servi avec quelques moments inattendus.
Alors que les dernières notes du thème d'ouverture s'estompaient, le tonnerre a rempli la salle, le son pop et les paroles acidulées de « Chū shiyōze! » la chanson de AKB48 et Idoling!!!, a lancé la représentation. La partie d'introduction s'est poursuivie avec « Tomodachi Janai ka ?, Kiss datte hidarikiki et Te wo tsunaginagara ».
On pourrait croire jusque là que la suite du programme sera une succession de chansons à l'eau de rose, typique des idoles, et le second chapitre avec les chansons en petites unités semblaient en prendre le chemin, c'est sans compter qu'avec les groupes 48, tout peut arriver, et le numéro de danse intense de « Namida no hyomen choryoku » est venu trancher avec l'ambiance somme toute trop mignonne qui s'est installée jusque là.
C'est alors que le show opère un nouveau virage à 180° lorsque le duo Kai Kokoa et Yano Honoka fait son apparition derrière d'énormes journaux. On aura pas manqué de reconnaitre la mise en scène de « Tonari no banana ».
C'est là qu'arrive la seconde surprise du show, avec « Kirigiritsu jin », chanson du premier sous groupe des AKB48, No3b.
La troisième phase du spectacle a été un enchainement de chansons cool et sérieuses avec l'effectif des seize idoles, dont « Teokure caution », chanson de =LOVE le premier groupe d'idoles produit par Sashihara Rino. Ainsi s'est achevée la partie principale du nouveau spectacle.

Le rappel n'a pas non plus manqué d'inattendu, la toute dernière chanson « Kiseki to iu na no story » a été en fait une première performance. La chanson spécialement écrite pour ce spectacle fait aussi partie du quatrième singe des STU48 « Mubō na yume wa sameru koto ga nai » et est présente sur le CD théâtre. Le single sort le 29 janvier prochain.
Takino Yumiko a présenté la chanson selon ces mots « Je chante pour nous maintenant et pour l'avenir », c'est une chanson rafraichissante et remplie d'espoirs.
La première du nouveau spectacle s'est ainsi terminée sous les applaudissements nourris du public.


« Bokutachi no koi no yokan »
Avec : Ishida Chiho, Ishida Minami, Isogai Kanon, Imamura Mitsuki, Iwata Hina, Otani Marina, Kai Kokoa, Kadowaki Miyuna, Shinano Soraha, Takino Yumiko, Tanaka Kouko, Nakamura Mai, Fukuda Akari, Yano Honoka et Yabushita Fu.

  1. Overture
  2. Chū shiyōze!
  3. Tomodachi Janai ka ?
  4. Kiss datte hidarikiki
  5. Te wo tsunaginagara
  6. Kinjirareta futari - Oki Yuka, Nakamura Mai
  7. Zannen shōjo - Iwata Hina, Otani Marina, Shinano Soraha
  8. Namida no hyomen choryoku - Imamura Mitsuki, Tanaka Kouko, Kadowaki Miyuna, Isogai Kanon
  9. Tonari no banana - Kai Kokoa, Yano Honoka
  10. Kirigiritsu jin - Takino Yumiko, Ishida Minami, Fukuda Akari
  11. Tomodachi de irareru nara - Yabushita Fu, Ishida Chiho
  12. Itoshiki rival
  13. Jūjun na Slave
  14. Teokure caution
  15. Kono namida wo kimi ni sasagu
Rappels
  1. STU Festival
  2. Suifu wa arashi ni yume wo miru
  3. Kiseki to iu na no story




Les articles connexes

Les commentaires


Page générée en 0.11684 secondes