Accueil TOP Galeries Encyclopédie
« Jikan ga nai », le nouveau spectacle de la Team KII
 30 Décembre 2022, 13:33   lionel90   Article

La Team KII invite à sa deuxième

A l'instar de la Team S, la Team KII s'est aussi aventurée vers sa destinée le 11 décembre dernier lors de la première de son tout nouveau spectacle « Jikan ga nai ».

Avec son show « Ai wo kimi ni, ai wo boku ni », la Team S a ouvert la voie de nouvelles représentations originales au théâtre des SKE48, cette performance a adopté le style familier des SKE48, avec des chansons typiques d'idoles à très énergiques, mettant en scène tantôt le coté mignon de l'équipe, tantôt son orientation danse. Qu'en est il de la Team KII ?

Tout comme celles qui l'ont précédées, les idoles de la Team KII proposent une performance originale et de même que celle de la Team S, le show est signé par un producteur inédit dans le monde des groupes 48, puisque c'est l’œuvre de Night Tempo, DJ et producteur venu de Corée du sud et à qui l'ont doit le style « City pop ».

Pour la Team KII, ce jour de première est non seulement l'occasion de partir dans l'inconnu mais aussi une étape marquante dans son histoire. Cela fait  onze années qu'elle n'a plus proposé de représentations originales, depuis « Ramune no nomikata », et « Jikan ga nai » devient le cinquième spectacle original des SKE48, le deuxième de la Team KII, et en général c'est la septième performance théâtrale de la Team KII.
De plus, il a été annoncé le lancement d'une campagne spéciale, durant laquelle les spectateurs décident du prix du billet, entre 1 et 10 00 yens, en fonction de l'estimation que chacun donne à la performance. C'est une façon de montrer la détermination des idoles, et tout le sérieux qu'elles mettent dans leurs représentations.

La public du théâtre de la première avait tout à découvrir, il a assisté a une série de chansons écrites par Night Tempo et Shunryū (qui a travaillé sur le S3) et toutes ont été chorégraphiées par CRE8BOY, y compris la chanson titre du spectacle.

Ce qui frappe d'entrée dans la nouvelle performance c'est le choix artistique à l'opposé de ce qui a été montré par la Team S. Si la première équipe des SKE48 a voulu renforcer l'identité du groupe de Nagoya, La Team KII a pris une voie différente et a voulu écrire une nouvelle épopée. Ici les idoles ont proposé une véritable pièce artistique, privilégiant un style résolument urbain remplis de sonorités hip hop. Il s'en dégage l'impression de plonger dans un rêve profond.

Dès les deux premières chansons dont celle qui donne son titre au spectacle, on est frappé par la marque de fabrique de Night Tempo avec une mise en scène à laquelle les idoles ne nous ont pas habituée. La Team KII apparait coiffée de grand chapeaux, avec une danse assez saccadée et peu expressive.
Changement de vêtement et d'attitude pour le troisième morceaux, « Don't Stop Music » ou les idoles arborent des tenues blanches et le théâtre prend des allures plus habituelles de spectacle d'idoles. Le contraste avec les démarrage est saisissant.
Continuant sur cette lancée, la titre suivant a même accéléré le mouvement, qui après ses dernières notes a laissé la place à l'habituel interlude de présentation. Sous les applaudissements nourris du public, on pouvait voir poindre des larmes d'émotion sur quelques visages.

Arrive ensuite le moment de lancer le bloc en unités avec cinq chansons.
Dans la première, « Tenshō shite mo suki deshita », Ego Yuna, Suzuki Ena, Nakano Airi sont arrivées dans de jolis costumes à plumes aux tons lila, le trio a immédiatement mis le public en joie.
Puis «  Go for the Dream!! » avec Arai Yuki, Ito Miki, Kitano Ruka a été un moment faisant la part belle à la chorégraphie. Les idoles ont joué leur morceau dans une grande harmonie.
Changement de style, et nouvelle dynamique sur «  Hitomi no naka ni apple » avec Aoki Shiori, Iriuchijima Sayaka, Ota Ayaka, Kawashima Miharu, et Fujimoto Fuyuka. Elles livrent une chanson pop acidulée charmante aux accents samba, puis Okamoto Ayaka, Hidaka Yuzuki, et Nishii Mio en costumes jeans signent le retour d'une pop rythmée sur « Precious ».
Enfin, Aoki Rika et Mizuno Airo surprennent après une introduction à la guitare classique et partent sur un son rock où la voix de Mizuno Airi fait des merveilles. Ce dernier titre a été particulièrement impressionnant.
On peut le voir, chacune des chansons en unité a sa propre personnalité.

Pendant le deuxième interlude, il a été question de la préparation du spectacle, et les membres ont parlé des moments qui les ont marquées pendant les répétitions.
Après cela, la Team KII a relancé le spectacle, cette foi les robes en contraste rouge et noirs ne sont pas sans indiquer un peu d'exotisme, avec des broderies orientales, et la chanson suivante « Heartbreakers » est un envoutement. Les idoles semblent glisser sur scène telles des patineuses sur glace, c'est le retour au style City pop si cher à leur nouveau producteur.
La titre suivant, « MY BESTIE » quant à lui donne une impression de légèreté, rehaussé par les idoles qui se sont débarrassées de leurs robes longues.
Puis signent un retour vers une impression de force sur « Over the Top ». Arai Yuki, au centre délivre toute la puissance de la chanson.

Après la troisième pause, La Team KII entre à nouveaux en scène dans des tenues très soignées avec une touche qui n'est pas sans rappeler Coco Chanel la grande dame de la haute couture française, c'est le moment de chanter « We Don't Have A Time!! », car le temps passe, et les dernières notes de ce morceaux accompagnent la disparition des membres dans les coulisses,  et l'on se rend compte que c'est le moment des rappels que l'on n'espérait ne pas voir venir.

Pour la dernière partie, les idoles reviennent vêtues de costumes flashy et elles proposent d'abord une série de deux chanson au style habituel pour un public d'idoles.
La dernière chanson a été un moment pour établir un contact avec le public, d'où sont titre « Bokura wo tsunagu mono » et la Team KII a achevé brillamment sa prestation, les idoles profondément émues ont joué leur chanson avec beaucoup de larmes, avant de sortir de scène accompagnées par une grande salve d'applaudissements.

A présent, les regards se tournent vers la Team E dont le prochain show est attendu en 2023.

« Jikan ga nai », première performance :

Avec:
Aoki Shiori, Aoki Rika, Arai Yuki, Ito Miki, Iriuchijima Sayaka, Ego Yuna, Ota Ayaka, Okamoto Ayaka, Kawashima Miharu, Kitano Ruka, Suzuki Ena, Nakano Airi, Nishii Mio, Hidaka Yuzuki, Fujimoto Fuyuka, et Mizuno Airi.

  1. Overture
  2. Igyō no dance
  3. Jikan ga nai
  4. Don't Stop Music
  5. Kimi wa mirai ni tamesarete iru
Interlude et présentations
  1. Tenshō shite mo suki deshita - Ego Yuna, Suzuki Ena, Nakano Airi
  2. Go for the Dream!! - Arai Yuki, Ito Miki, Kitano Ruka
  3. Hitomi no naka ni apple - Aoki Shiori, Iriuchijima Sayaka, Ota Ayaka, Kawashima Miharu, Fujimoto Fuyuka
  4. Precious - Okamoto Ayaka, Hidaka Yuzuki, Nishii Mio
  5. Sora no aosa ni wake wa nai - Aoki Rika, Mizuno Airi
Interlude
  1. Heartbreakers
  2. MY BESTIE
  3. Over the Top
Interlude
  1. We Don't Have A Time!!
Rappels
  1. Iine, sore iine
  2. Kienai niji wo kokoro ni kakete
Interlude
  1. Bokura wo tsunagu mono



Sources : Dwango - Pop'n roll

Les articles connexes

Page générée en 0.06937 secondes