icone rss

[Japan Expo 2018] Interview de Banzaï Japan

Publié le 5 Août 2018, 10:30 par ash | Interview | Commentaires

Japan Expo 19e IMPACT a eu lieu du 5 au 8 juillet 2018 à Paris et cette année encore nous avons pu aller à la rencontre des artistes musicaux invités au festival. Aujourd'hui, nous vous proposons de lire notre rencontre avec le groupe Banzaï Japan.

Le concours Tokyo Candoll était une fois de plus présent cette année. Pour rappel c'est un concours entre plusieurs groupes d'idoles qui permet au gagnant d'être invité à Japan Expo pour se produire sur scène et, bien-sûr, de venir à la rencontre du public. Cette année, pour sa quatrième édition, c'est le sympathique groupe Banzaï Japan qui a gagné ce concours. Voici notre échange avec le groupe.

Banzaï Japan


Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer le concept du groupe ?
(Yasuhara Mei - Leader) Nous sommes un groupe où chacun des membres représentent une des 47 préfectures du Japon afin de diffuser les charmes de notre pays dans le monde entier à travers, notamment, l'hospitalité japonaise appelé « omotenashi ».


En quoi vous différenciez-vous de votre groupe soeur Ashigaru Japan ?
(Yasuhara Mei - Leader) En fait les Ashigaru Japan sont nos « petites soeurs ». Lorsqu'on réussit les auditions de Banzaï Japan on intègre immédiatement les Ashigaru Japan. C'est lorsque la formation des débutantes au sein des Ashigaru Japan est terminé, qu'on peut dès lors être une Banzaï Japan.


Chaque membre du groupe représente une préfecture du Japon, quelles sont les préfectures qui sont actuellement représentées ?
(Shida Rin) Je suis Shida Rin, et je représente la préfecture de Nagazaki.
(Asahi Julia) Je suis Asahi Julia, et je représente la préfecture de Chiba.
(Fujisaki Shiori) Je suis Fujisaki Shiori, et je représente la préfecture de Yamaguchi.
(Yasuhara Mei - Leader) Je suis Yasuhara Mei, leader du groupe, et je représente la préfecture de Ishikawa.
(Sasagawa Sasa) Je suis Sasagawa Sasa, et je représente la préfecture de Niigata.
(Nakano Himawari) Je suis Nakano Himawari, et je représente la préfecture de Tokyo.
(Fujisaki Fumi) Je suis Fujisaki Fumi, la soeur de Fujisaki Shiori, et je représente également la préfecture de Yamaguchi.
(Nakayama Koma) Je suis Nakayama Koma, et je représente la préfecture de Nagano.
(Sato Itsuki) Je suis Sato Itsuki, et je représente la préfecture de Tokyo.
(Minato Rima) Je suis Minato  Rima, et je représente la préfecture de Kanagawa.
(Nabana Maria) Je suis Nabana Maria, et je représente la préfecture de Chiba.
(Shimada Rena) Je suis Shimada Rena, et je représente la préfecture de Saitama.
(Harukawa Ayumi) Je suis Harukawa Ayumi, et je représente la préfecture de Saitama.
(Yasuhara Mei - Leader) Dans le groupe il y a également Araragi Mau, qui représente la préfecture de Ibaraki, mais elle n'est pas présente avec nous.


Quel titre conseilleriez-vous à ceux qui ne vous connaissent pas encore et pourquoi ?
(Yasuhara Mei - Leader) Il y en a beaucoup, mais bien évidemment on conseillerait le titre « Banzaï Japan » car ce morceau représente tout le charme du Japon et y concentre également les différents dialectes du pays. En l'écoutant, vous aimerez de suite le Japon.


Est-ce la première fois que vous vous produisez en dehors du Japon ? Qu'est-ce que ça représente pour vous d'être en France aujourd'hui ?
(Yasuhara Mei - Leader) C'est effectivement la première fois que nous nous produisons sur une scène étrangère. Pendant ces trois jours (ndlr : l'interview à eu lieu le samedi après-midi) on a eu de belles réactions de la part du public. Les gens sont venus nous dire que ça leur plaisait. C'est ce qui nous encourage à continuer de diffuser nos chansons.


Comment s'est passée votre préparation ? Avez-vous, par exemple, appris des mots en français ?
(Yasuhara Mei - Leader) Himawari à organisé des cours de français aux membres pour les préparer à ce séjour en France. Il y a aussi Sasa qui a un diplôme de français et qui a donc aidé. Nous avons également customisé nos éventails Banzaï Japan au couleur de la France. On a rajouté une bande bleu et une bande rouge pour y créer le drapeau français ; un côté de l'éventail est en français : il y est écrit « Banzaï Japon » sous le logo du groupe et dans la bande bleu il est inscrit le proverbe « Qui ne tente rien n'a rien ». De plus, nous sommes habituellement 7 sur scène, et nous modifions cela en fonction de la taille de la scène. Pour Japan Expo nous avons voulu être le plus nombreux possible sur scène donc nous avons adapté notre chorégraphie en conséquence.


Avez-vous eu déjà l'occasion de visiter Paris ? Sinon est-ce prévu et que comptez-vous visiter ?
(Yasuhara Mei - Leader) C'est prévu demain (ndlr : le groupe n'était pas à Japan Expo le dimanche car justement le groupe visitait la ville toute la journée).
(Toutes) La tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, la Seine...
(Yasuhara Mei - Leader) Si vous avez des conseils...


Il y a la cathédrale Notre-Dame, la Basilique du Sacré Cœur...
(Toutes) Oooh. Oui, oui !!


Japan Expo est un grand événement dédié à la pop-culture japonaise : musique, jeux vidéo, manga, animé, cuisine. Dans tout ce que j’ai cité, que préférez-vous et que conseillez-vous ?
(Nakayama Koma) J'aime beaucoup les animés. J'aimerais avoir un peu de temps pour visiter les stands. Néanmoins je trouve génial de voir les gens en cosplay, ça permet de voir les personnages qu'ils préfèrent.
(Yasuhara Mei - Leader) On a distribuer nos flyers dans les allées du festival et j'ai vu des gens avec des kimono et d'autres tenues traditionnelles. Je suis contente de voir qu'il y a également cet aspect du Japon présent ici.
(Nabana Maria) J'ai pu faire un petit tour du festival et j'ai notamment vu des stands qui vendent des Donburi, des Okonomiyaki et les gens faisaient de longues queue pour en manger. C'était impressionnant. 


Pouvez-vous nous parler de vos projets à venir ?
(Harukawa Ayumi) Le 19 août on organise notre propre festival de musique, appelé « Natsu Banzaï » à Asakusa ROX, dans la salle Yumemachi Gekijō. C'est le gros projet que nous avons le plus immédiat.
(Yasuhara Mei - Leader) A ce festival on reprend le principe des « natsu matsuri » japonais (ndlr : festival d'été) et on y invite plusieurs groupes d'idoles. On veut que les gens s'amusent.


Merci beaucoup.
Merci beaucoup !


Idols News Network remercie Japan Expo ainsi que le groupe Banzaï Japan (Twitter, FacebookSite) et leurs équipes pour nous avoir permis de réaliser cet interview le samedi 7 juillet 2018.

Commentaires


Page générée en 0.03685 secondes