icone rss

[Japan Expo 2017] Interview du groupe SUPER flavor

Publié le 6 Décembre 2017, 18:50 par ash | Article | Commentaires

Japan Expo 18e IMPACT a eu lieu du 6 au 9 juillet dernier à Paris, au Parc des Expositions de Villepinte et cette année encore, nous avons pu aller à la rencontre des artistes musicaux invités au festival. Aujourd'hui nous vous proposons de lire notre rencontre avec trois des membres du groupe SUPER flavor.


La scène SAIKÔ propose depuis quelques années, pour chaque édition de Japan Expo, une sélection de plusieurs groupes d'idoles sur sa programmation. Cette année n'échappe pas à la règle. Parmi les groupes d'idoles ayant fait un tour sur la scène SAIKÔ, nous avons pu voir quelques membres du groupe SUPER flavor.

Voici notre échange avec le groupe.
SUPER flavor

SUPER flavor


(INN) Pouvez-vous vous présenter et présenter le groupe ?
(Riri) Je suis Sakino Riri, membre de KYOTO flavor.

(Aoi) Je suis Kikuchi Aoi, membre de TOKYO flavor.

(Mayumi) Je suis Shiraishi Mayumi, membre de TOKYO flavor. Avant le groupe SUPER flavor, il y a les groupes « flavor » présent dans plusieurs régions du Japon. Le terme « flavor » est là pour définir les « parfums », le caractère de chacune des régions où le groupe est présent. Ensuite, « SUPER flavor » est la sélection nationale de flavor.

Comme vous venez de le dire, les groupes flavor sont présents dans plusieurs régions du Japon et sur le site officiel on voit « les 47 préfectures flavor ». Est-ce qu'il y a déjà un groupe dans chaque région ou est-ce un des objectifs ?
(Riri) Pour le moment, effectivement, il n'y a pas de groupe flavor dans chacune des préfectures du pays.

(Mayumi) C'est même l'un des buts, que d'avoir un groupe flavor dans chacune des préfectures du Japon. Mais également, pourquoi pas, avoir des groupes flavor dans d'autres pays.

Actuellement, combien y a t-il de groupe flavor ?
(Riri) Il y en a dix. Neuf groupes dans autant de préfecture (Tokyo, Narita, Osaka, Akiba, Kobe, Saitama, Kyoto, Chiba et Fukuoka) et la sélection nationale, les SUPER flavor.

Toujours sur le site officiel du groupe, concernant Mayumi, on voit écrit dans son profil le terme « Ace » ainsi qu'une référence à un Sotsugyô en mars 2016. Pouvez-vous nous en dire plus à ce propos ?
(Mayumi) Concernant le Sotsugyô, avant de rentrer au lycée on m'avait dit que le lycée était très strict et que je ne pouvais pas continuer mes activités d'idoles. J'ai donc quitté le groupe fin mars 2016. Mais une fois au lycée, on m'a dit que ça ne posait pas de problème. J'ai donc réintégré le groupe. Concernant le terme « Ace », c'est par rapport à la position de la membre sur la scène. Chaque membre à un terme de ce genre pour le qualifier.

Existe t-il une sorte de « catalogue » de chansons pour tous les groupes flavor, ou est-ce que chacun des groupes a ses propres chansons ?
(Mayumi) En général, les chansons sont d'abord écrites pour le groupe TOKYO flavor. Ensuite, les autres groupes les chantent. Parfois, il arrive qu'une chanson originale naisse dans une préfecture, comme à Kyoto par exemple.

Super flavor sur la scène Saikô

Super flavor sur la scène Saikô

Quelles ont été vos motivations à devenir des idoles et qu'est-ce qu'une idole pour chacune de vous ?
(Riri) Je n'avais pas de rêve particulier mais comme j'ai toujours aimé les idoles, lorsque j'ai arrêté mon travail et que j'ai vu une annonce d'audition, j'ai postulé. Maintenant, mon rêve et celui du groupe, c'est de participer au Tokyo Idol Festival.

(Aoi) Je suis quelqu'un qui aime parler et discuter avec les gens et être idole c'est un bon moyen de communiquer avec les autres. C'est pour ça que j'en suis devenue une.

(Mayumi) Moi aussi je suis une fan d'idoles et un jour un producteur a proposé de me recruter. J'ai beaucoup hésité au début, parce que je préférais être une simple fan. Mais ma mère m'a encouragée à devenir idole. Les idoles me donnaient le sourire, et maintenant que j'ai le rôle d'idole, c'est à moi de donner le sourire aux gens.

Japan Expo est un grand évènement dédié à la culture populaire japonaise (musique, jeux vidéo, manga, animé, cuisine...). Quelle est la chose que vous aimez le plus dans tout ce que le festival propose ? Avez-vous quelque chose de particulier à conseiller ?
(Riri) J'ai beaucoup aimé l'animé Tokyo Ghoul, du coup maintenant je dévore le manga. J'adore !

(Aoi) J'aime beaucoup manger, surtout les ramens. Je peux en manger trois d'affilée (rires).

(Mayumi) Moi aussi j'aime beaucoup la cuisine japonaise. A Japan Expo, j'ai vu des stands qui vendent des Onigiri et pour moi c'est quelque chose d'assez simple et pas très particulier qu'on trouve aux konbini (ndlr : supérettes japonaises), comme les Melon Pan. J'ai trouvé ça surprenant que des stands ne vendent que ça et que cela se vende aussi bien.

Dans votre répertoire musical, quelle chanson représente le mieux le groupe pour vous ?
(Aoi) Probablement notre premier single, « No.1 Star », parce que dans les paroles il y a à plusieurs reprises le terme flavor.

Pour finir, un dernier mot à transmettre aux gens venus vous découvrir sur la scène SAIKÔ ?
(Mayumi) Pour ceux qui nous ont découvertes à Japan Expo, j'espère que vous allez regarder des vidéos de nos concerts sur YouTube. On ne pourra probablement pas revenir en France, donc si vous êtes de passage au Japon, n'hésitez pas à venir nous voir. Et si jamais on peut revenir, on espère que vous ferez encore le déplacement pour nous.

Merci beaucoup.
(Toutes) Merci beaucoup !

(Mayumi) Merci ! (en français)

Nous remercions Japan Expo, SAIKÔ Stage, ainsi que le groupe SUPER flavor (site officieltwitter, youtube) et son staff, de nous avoir permis de réaliser cette interview.

Commentaires


Page générée en 0.06398 secondes