Interview de Takahashi Ai pour le drama « Koi choco »
February 9, 2011, 23:43   laRedaction   Traduction   Comments

Le 14 Février 2011 sera diffusé le premier épisode du drama « Koi choco », où Takahashi Ai joue l'un des rôles principaux.

Le 14 Février 2011 sera diffusé le premier épisode du drama « Koi choco », où Takahashi Ai joue l'un des rôles principaux.

Il y a plusieurs jours de cela, une conférence de presse pour ce drama a eu lieu, les deux acteurs principaux du drama étaient présent, Takahashi Ai et Sakurada Dori. Durant cette conférence, une démonstration a été faites concernant un système de réalité augmenté permettant de visionner quelques minutes du drama. L'épisode démarre lorsqu'un emballage de chocolats, issue de la confiserie Morinaga & Co, est passé devant l'objectif d'un téléphone muni de l'application (Android seulement).

Voici la traduction de l'interview qui s'est déroulé pour cette conférence de presse, suite à la démonstration de ce système et le visionnage de quelques minutes du drama.

Tout d’abord, en gros, quelles sont vos impressions après ce visionnage ? Takahashi Ai : J'avais vu celui des S/mileage, mais dans mon cas, c’est un sentiment étrange, du genre « Ah, on me voit ! » j’ai eu une impression bizarre. Sakurada Dori : J’aime aussi les choses nouvelles, donc voir un nouveau défi devant moi me rend très heureux et j’essaierais de l’acheter durant mon temps libre.

Parlez nous s’il vous plait des rôles que vous jouez cette fois. Takahashi Ai : Cette fois, j’ai le rôle de Fumina, qui, même lorsqu’elle pense quelque chose, ne l’exprime pas. Elle n’est pas très émotive et est plutôt maladroite. Si je devais, je dirais qu’elle a le sentiment d’être démodée, et c’est comme ça, qu’elle rencontre un ange, qui va régulièrement l’aider à devenir jolie pour qu’elle puisse avouer ses sentiments à la personne qu’elle aime, et quand elle parvient à se confesser…

S’il vous plait ne dévoilez pas le reste de l’histoire (rire). Takahashi Ai : Désolée. C’est une histoire déchirante (rire). Il est intéressant de dépeindre un personnage qui est différent de moi.

Dans quel sens est-elle différente de vous ? Takahashi Ai : Dans mon cas, mes pensées sont immédiatement visibles sur mon visage ou sortent de ma bouche, donc j’ai pensé que ce genre de fille [Fumina] était intéressant. Sakurada Dori : Quant à moi, j'ai interprété le rôle de Anju (ndt : « ange » prononcé à la japonaise), un ange. Parce qu’il est un ange, les gens ordinaires ne peuvent pas le voir. Seule Fumina est capable de le voir, et il lui apporte son aide en amour. Toutefois, il existe différents conflits qui ne peuvent être compris que si on est un ange. Comme je suis humain, quand j’ai lu le script, je ne pouvais pas comprendre les sentiments de cet ange, donc c’était difficile et je l’ai lu plusieurs fois. Cependant, ça semblait être une œuvre vraiment charmante et je n’avais joué un ange qu’une fois auparavant, donc c’était amusant de jouer un ange différemment cette fois.

Comme il semble que ce soit la première fois que vous apparaissiez ensemble, donnez nous s’il vous plait vos impressions concernant l’un l’autre. Sakurada Dori : Au début j’ai pensé, « Ah, c’est une artiste de scène », et j'étais très nerveux, mais une fois dans son rôle, c’est bizarre pour moi de dire ça, mais ça m’a beaucoup aidé. Takahashi Ai : Lors de notre première rencontre, c’était assez détendu, donc j’ai pensé qu’il avait le même âge ou juste un peu plus jeune, mais en fait il est tellement jeune, nous avons 5 ans d’écart. Au début, ça m'a vraiment surprise, et chaque fois que nous parlions, je pensais « il est encore si jeune » mais quand il entre dans son rôle, il parait très mature, et en oubliant son jeune âge, je pouvais ainsi facilement entrer dans mon personnage, ou, comment dirais-je, c’était très plaisant.

Il s’agit cette fois d’un drama réversible (il y a une version du point de vue de l’homme et une autre du point de vue de la femme), dites nous s’il vous plait qu’est-ce que vous pensez de cet aspect. Takahashi Ai : Les lignes de texte changent légèrement dans chacune d’elles, et la nuance de ces lignes diffère également, et même l’équipe de tournage était du genre, « C’est quelle version déjà ? » Je n'ai personnellement jamais eu ce genre d'expérience avant, donc c’était intéressant. Je me sens comme plus intelligente. Sakurada Dori : J’ai reçu le script pour les deux, et tout en lisant la version A je pensais « Pourquoi Anju dit ces lignes ? » et « Pourquoi se comporte t-il comme ça ? ». Puis, en lisant la version B, c’est devenu plus clair. Alors que penser de cette façon, ce n’est pas bon si l’on n’a jamais joué de drama, et je n’ai pas l’habitude d'en jouer, donc c’était difficile. Cependant, je l’ai fait, pensant que ce serait enrichissant, mais quand je l’ai regardé, « Oh, c’est donc comme ça » et j'ai trouvé ça vraiment intéressant.

Cette fois ci, cela semble être une histoire d’amour, mais Takahashi-san, votre sotsugyō des Morning Musume a été annoncé, c’est quelque chose que vous voulez essayer à partir de maintenant ? Takahashi Ai : Durant ma période chez les Morning Musume j’ai aussi eu l'occasion d'interpréter quelques rôles, et j’étais intéressée par le travail d’actrice, donc je voudrais tenter différentes choses. Jouer plusieurs sortes de rôle comme ici c’est amusant, donc je voudrais m'en faire un défi.

Qu’en est-il du privé ? Takahashi Ai : Je m'intéresse à ce qui est étranger, donc je voudrais essayer d'apprendre d'autres langues.

Pour vous deux, y a t-il un souvenir de la St Valentin que vous voudriez partager ? Sakurada Dori : La St Valentin, hmm. Je l’ai passée normalement tout au long de l’école primaire, du collège et du lycée, donc je n’ai pas de souvenir d’avoir reçu des chocolats spéciaux pour la St Valentin. Je me rappelle quelque chose comme avoir reçu des chocolats d’une fille que j’aimais, mais je n’arrive à visualiser que l’image de ma grande sœur et ma mère m'en offrant. Dans mes souvenirs ne restent que ceux que ma famille m'a offerts, mais ce serait sympa si j’en recevais cette année… Takahashi Ai : Quant à moi, je me rappelle que quand j’étais à l’école primaire, je voulais donner des chocolats à un enfant du quartier, mais il n’était pas là, donc je les ai donnés à sa mère.

Takahashi-san, votre personnage est incapable d'exprimer ses pensées, mais vous avez dit que dans la vie, vous êtes du genre à les montrer sur votre visage. Pour les relations amoureuses, êtes-vous assurée ? Et pour Sakurada-san dites nous ce que vous préférez. Takahashi Ai : Quand ma mère avait mon âge, elle avait déjà deux enfants. Mon père est fort, et ma mère ne dira rien même si on la pousse à le faire, donc elle m’a dit, « Quelqu’un comme ton père est bien, aussi, mais quelqu’un capable d’exprimer ses opinions serait bien. »

Donc, dans la vie, quand il s’agit d’amour, vous êtes pleine d'assurance ? Takahashi Ai : P…peut-être ? Je veux devenir comme ça en tout cas. Sakurada Dori : Bien sur, je pense que les femmes sûres d'elles sont charmantes, et que ces personnes sont bonnes, mais je ne sais pas vraiment quel type j’aime, donc j'ai commencé à penser que les filles comme Fumina sont mignonnes, aussi. Je pense que quelque part, les filles qui sont timides et pas conscientes de leur propre beauté sont bien, donc maintenant je vais prendre les candidatures de filles comme Fumina.

Qu’est-ce que vous pensez de la version du drama qui n’est pas de votre point de vue ? Takahashi Ai : j’ai compris l’histoire avec le script, mais quand j’ai regardé le drama du point de vue d’Anju, j'ai eu un déclic, ou, comment je pourrais dire ça, « Ah, c’est donc ça qu’il pensait, et il a vraiment dit ça. » c’est ce que j’ai pensé. Tout comme, « Oh, Anju lui chuchote des choses et quand Fumina lui demande à propos de ces choses, il répond. » J’apparais dedans, mais je tremblais d'excitation et de nervosité. Sakurada Dori : Dans la version B, un sombre démon et moi apparaissons. Dans le sens du bien, cette personne ne perturbe pas Fumina et Anju, mais A et B sont différentes, et, je veux le dire mais je ne peux pas, il y a des choses qui vous font penser, « Pourquoi est-il comme ça dans la A, mais ainsi dans la B, c’est à cause de vous ? » En tant que spectateur, j’ai pu l'apprécier, donc je veux que tout le monde le regarde bientôt.

Comments


Page générée en 0.04977 secondes